Comment créer une stratégie marketing en mouvance?

Retour à la liste des nouvelles
Comment créer une stratégie marketing en mouvance?

Le printemps est à nos portes et l’éveil d’un espoir laissant penser qu’il sera bientôt possible de se rencontrer à nouveau, de danser dans les studios, évoque le plus doux des sentiments. À l’aube des assouplissements permettant la réouverture des locaux, avez-vous pensé à une stratégie marketing qui favorise la rétention de vos fidèles élèves, tout en étant malléable vu l’imprévisibilité de la situation et la mutation du virus?

C’est donc en renfort que Francis Girard, spécialiste en marketing et membre du conseil d’administration du RED, répond à nos questions afin de vous aiguiller lors de votre prochaine planification marketing. 

Crédit photo : Marie-Andrée Hunter

D’abord, comment assurer la pérennité des écoles et studios de danse? Quelles sont les actions à déployer?

R. Avant tout, créez-vous un plan : qu’est-ce que vous voulez obtenir en déployant des actions? Voulez-vous faire bouger les gens, créer un sentiment d’engagement? Remplir vos classes? Vous avez besoin de vous faire connaître? Vous devez toujours vous poser ces questions afin d’établir une liste d’actions qui correspondent à vos objectifs et qui vous permettent de mesurer leurs impacts une fois déployées. 

Si vous avez coupé les contacts depuis quelque temps, c’est le moment pour communiquer à nouveau avec votre clientèle que ce soit via Messenger, par courriel, infolettre, publications Facebook, etc. Il faut reprendre l’habitude d’être en contact régulièrement avec les élèves et les parents. Il faut être présent, et ce, de façon constante. Repartez la machine sur la production de contenu (motivant et inspirant !). 

Pensez à créer des cours à l’extérieur, et ce, même si vous les offrez de façon virtuelle. Incitez vos élèves à sortir et danser ! 

Publiez des photos, des vidéos de vous en train de danser dans la nature ! D’ailleurs, selon moi, il n’y a rien de plus beau qu’une arabesque sur une souche dans une forêt avec la lueur du soleil au crépuscule. C’est le type de photo qui peut donner un sourire ! 

Et surtout, n’oubliez pas de sonder votre clientèle : qu’est-ce qu’ils aiment voir, lire ou entendre? 

Comment développer sa notoriété et son unicité en se démarquant des autres écoles?

R. Faire parler de soi, s’afficher aux bonnes personnes aux bons moments. Sortez les points positifs de votre école. Quelle est la proposition unique de votre offre de service? Quelle est votre spécialité? Qu’est-ce qui vous différencie des autres écoles? Misez sur votre valeur, votre originalité ! Utilisez les bons canaux pour communiquer (médias sociaux, régionaux et locaux). Faites du contenu vidéo et photo. Devenez viraux sur TikTok ! 

Comment planifier son offre alors que l’avenir est incertain? 

R. Développez une offre hybride (présentielle et virtuelle), mais il est encore trop tôt pour bâtir une stratégie à long terme. Allez-y un mois à la fois en vous ajustant au fur et à mesure. Profitez du fait que les cours virtuels permettent de rejoindre un plus grand créneau de gens, et proposez des thématiques variées, des cours ouverts à tous et des plages horaires accessibles, selon les différentes variables (groupe d’âge, expérience, etc.). 

Qu’est-ce que tu conseilles pour garder la proximité avec les élèves, les intéresser aux cours offerts mensuellement et pour cet été?

R. La fidélisation et l’engagement passent par le contenu. Pensez à créer un calendrier éditorial (journée de publication, le contenu exact, voire le texte et la photo) qui pourrait être éducatif, ludique, et miser sur les éléments animés (Gifs, vidéos, etc.). Ce n’est pas nécessaire de publier tous les jours, mais si vous désirez qu’ils se souviennent de vous, de votre école, il faut leur rappeler votre existence en étant actif régulièrement. 

Lancez un trend (un mouvement, une tendance) de danse sur les réseaux sociaux, faites des duos, des défis de danse. Encouragez les jeunes à faire les cours en ligne dehors. Ainsi vous susciterez leur intérêt, et donc, lorsque la reprise des cours en salle sera permise, cette clientèle sera assurément au rendez-vous.

Quelles plateformes conseilles-tu pour rejoindre sa clientèle?

R. TikTok, Instagram et Facebook. Misez sur les challenges, surtout sur TikTok. C’est drôle et captivant ! 

Quel ton utiliser?

R. Un mot à retenir : Plaisir!

Propagez le plaisir dans vos communications. La pandémie ayant amené son lot de publications émotionnelles et en mode détresse, il est grand temps que le vent tourne. Les gens ont besoin de positivisme, et c’est dans cette optique que je conseille de miser sur l’humour, des phrases punchées, un ton dynamique et invitant. 

En terminant, est-ce que tu as des comptes ou des artistes que tu suis et qui pourraient être inspirants pour la communauté de la danse? 

Définitivement, Énola Bédard, jeune danseuse québécoise, qui a plus de 6 millions d’abonnés sur TikTok! C’est une star émergente des nouveaux médias! Elle est vraiment excellente!

Il y a également Matt Steffanina, artiste danseur très populaire sur YouTube, qui est un très bon chorégraphe et divertissant à souhait!

Vous désirez en apprendre davantage sur les médias sociaux? Sachez que le RED a offert, l’automne dernier, une conférence sur le sujet. Retrouvez-la ici

Vous avez des questions pour Francis? Envoyez vos questions à info@red-danse.ca et nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

 

Par
RED
Retour