COVID-19 : De la prévisibilité et un retour en studio très attendu!

Retour à la liste des nouvelles

En début de semaine, le gouvernement a annoncé une série d’assouplissements qui permettront le retour à une « certaine normalité », en studio avec toute la clientèle, ce qui est une excellente nouvelle. 

Le 9 février 2022, la coprésidente du RED, madame Marie-Pierre Bourget, et la directrice générale, Véronique Clément, ont pu rencontrer la docteure Marie-France Raynault, de la Santé publique, ainsi que des représentants du ministère de la Culture et des Communications chargés du dossier de la pandémie. Ils ont ainsi pu dresser un portrait de la situation sur le terrain et poser les questions nécessaires pour clarifier la reprise des cours de danse en studio. Le RED est satisfait de l’écoute et de la compréhension de la Dre Raynault. Ce qu’il retient surtout, c’est le changement de mode de gestion du gouvernement. « Nous sommes passés d’une stratégie de suppression du virus, donc très restrictive, à une stratégie de mitigation afin d’apprendre à vivre avec ce virus comme avec l’influenza, tout en protégeant les plus vulnérables », a-t-elle spécifié.

Les mesures sanitaires proposées par la Santé publique sont donc plus de l’ordre de recommandations générales afin de limiter la propagation et de permettre d’éventuels nouveaux assouplissements : « On vise prochainement de retirer le masque dans les mesures générales, mais avant d’en arriver là, il faut s’assurer que le système de santé tiendra le coup et qu’il n’y aura pas de nouvelles éclosions majeures. C’est un dernier effort qu’on demande avant le printemps », affirme Mme Raynault. 

Comme la pandémie n'est plus gérée au « cas par cas » comme en début de pandémie, le RED remarque que les tableaux de la Santé publique qui sont diffusés contiennent les grandes lignes des recommandations. Le gouvernement compte sur la connaissance, la compréhension et le bon jugement des gens pour faire la part des choses dans leur contexte de travail ou de vie. 

Le RED a obtenu de nombreuses précisions par rapport aux recommandations qu’il transmet à ses membres dans la plus récente mise à jour de la FAQ-COVID sur son site Internet

Les principales recommandations de la Santé publique :

Port du masque : la Santé publique recommande fortement le port du masque en tout temps. Toutefois, selon le contexte de pratique, il est possible de retirer le masque pour l’activité physique SI les participants sont à 2 m en tout temps, ou SI l’activité physique est très intense et que le masque serait mouillé. (Détails dans la FAQ-COVID)

Distance et contacts :  la Santé publique recommande de maintenir un 2m en tout temps (idéal), mais 1m est acceptable. Toutefois, si la distance de 2 m n’est pas respectée, le masque doit être porté dans la mesure du possible. Les danses avec partenaires peuvent reprendre (voir la date selon l'âge) malgré les contacts entre les gens, tant que le masque est porté. (Détails dans la FAQ-COVID)

Cas positif : Si vous êtes informé d’un cas positif dans l'école, vous devez aviser l'enseignant ou le personnel ayant côtoyé cette personne (surveiller les symptômes). Ce sera à la personne de suivre les mesures en vigueur pour l'isolement et le retour. La décision vous revient quant à la possibilité d'aviser ou non le reste du groupe, selon le contexte. (Détails dans la FAQ-COVID)

En vigueur dès maintenant :

  •  Cours pour les moins de 18 ans permis (passeport vaccinal requis pour les 13+) ; 
  • Pas de cours parents-enfants (sauf privés) ;
  • Cours mixtes autorisés (ados et adultes de moins de 21 ans dans une même classe) ;
  • Cours privés pour toute la clientèle (jeunes et adultes) ;
  • Groupes danse-études autorisés ;
  • Limite de 25 personnes par studio (Détails dans la FAQ-COVID) ;
  • Un parent peut accompagner son enfant à l’intérieur et demeurer dans la salle d'attente, sans présenter de passeport vaccinal (Détails dans la FAQ-COVID) ;

À partir du 14 février : 

  • Retour en studio pour tous, incluant les adultes (passeport vaccinal pour les 13+ avec 2 doses) ;
  • Les pratiques libres (sans alcool) sont autorisées si elle sont dans un contexte d'apprentissage de la danse. La limite du nombre de personnes autorisées est fixée à 25 élèves jusqu’au 28 février, ensuite ce sera selon la capacité de la salle;
  • Pour les danses en couple, il est recommandé de favoriser un partenaire stable, mais il est possible de changer de partenaire en suivant les règles sanitaires de base (lavage des mains, masque, etc.).

À partir du 28 février : 

  • Fin de la limitation de 25 personnes par studio (capacité en fonction de la superficie) (Détails dans la FAQ-COVID) ;
  • Reprise des compétitions.

À partir du 14 mars :

  • Possibilité d'organiser des soirées libres pour la danse où les gens vont socialiser et prendre un verre.

Bon retour en studio!

Retour