COVID-19 : Un premier pas bénéfique pour les jeunes, mais il reste beaucoup à faire pour les écoles de danse

Retour à la liste des nouvelles

Les assouplissements pour les activités sportives et de loisirs annoncés aujourd’hui pour les jeunes sont un premier pas bénéfique pour le secteur des écoles de danse, durement touché par les nombreux confinements, mais ils sont loin d’être suffisants. Le RED demeure bien conscient du travail à poursuivre pour que les adultes puissent, eux aussi, retrouver leur passion en studio.

« Cette annonce de la reprise pour les moins de 18 ans est une belle nouvelle pour nos jeunes et pour la plupart de nos membres qui pourront rouvrir leurs studios dès lundi. Par contre, elle est incompréhensible à plusieurs égards et ça pose tout un casse-tête pour les groupes d’âge mixtes, pour les cours parents-enfants, pour les spectacles à venir et bien sûr, pour tous nos danseurs adultes qui se trouvent mis à l’écart malgré une vaccination adéquate. On espère rapidement des règles claires sur les cas d’exception et surtout, une seconde annonce de reprise qui inclura toute la clientèle et permettra aux écoles de danse de souffler un peu! », affirme Véronique Clément, directrice générale du RED. 

De nombreuses questions restent en suspens dans l’application concrète des mesures annoncées aujourd’hui. Le RED a déjà transmis ses questions au comité COVID-19 qu’il rencontrera demain pour souligner les zones d’ombres. Il espère recevoir des réponses claires le plus rapidement possible, ainsi qu’une date de reprise pour l’ensemble du secteur, tout en sachant que les analystes du gouvernement devront d’abord analyser le décret.

En attendant, voici les informations transmises aujourd’hui par le premier ministre pour la reprise graduelle des activités sportives et de loisirs (incluant la danse) :

→ Retour en studio possible pour les jeunes de moins de 18 ans dès le 31 janvier. 
→ 25 personnes au maximum par studio. 
→ Aucune compétition n’est permise pour le moment.
→ Les mesures sanitaires habituelles continuent de s’appliquer.

Une seconde phase de déconfinement des activités sportives et de loisirs, qui inclura les adultes, devrait être éventuellement annoncée par la Santé publique, mais aucune information n’a été transmise à cet effet pour l’instant.

Le RED s’assure de continuer de représenter l’ensemble de ses membres et de faire les suivis nécessaires auprès de la Santé publique pour avoir l’heure juste. Sachez que notre équipe travaille toujours aussi fort pour sa communauté et pour vous transmettre les détails que nous recevons au compte-gouttes depuis les dernières semaines. 

Tableau des mesures en vigueur au 31 janvier 

Retour