COVID-19 : Un retour en studio nécessaire pour les écoles de danse qui pourront accueillir leurs élèves, jeunes et adultes, à partir du 14 février

Retour à la liste des nouvelles

Les récentes annonces d’assouplissements pour les activités sportives et de loisirs annoncés pour les jeunes avaient laissé perplexes les danseurs majeurs et les écoles de danse qui offrent des cours aux adultes, notamment les danses en couple. Fort heureusement, le gouvernement a annoncé une reprise des activités sportives et culturelles de loisir pour tous dès le 14 février, une nouvelle qui soulage de nombreux propriétaires, enseignants et danseurs. 

« Cette annonce tombe à point ! Il fallait vraiment une réouverture parce que beaucoup de propriétaires d’écoles de danse avaient atteint le bout du rouleau, et parce que les danseurs, jeunes et moins jeunes, avaient vraiment besoin de se retrouver en studio. », affirme Véronique Clément, directrice générale du RED. « Malgré tout, il reste beaucoup à faire pour considérer que c’est un retour à la normale. Notre discipline de la danse est dénaturée par des mesures sanitaires ».

En rencontre avec la direction nationale de la Santé publique et le Conseil québécois du loisir aujourd’hui, le RED a pu obtenir de nombreuses réponses aux questions des écoles pour clarifier le contexte de reprise et les mesures qui s’appliqueront. Voici les informations transmises aujourd’hui, sachant que celles-ci peuvent toujours changer rapidement : 

→ Retour en studio possible pour les adultes (18 ans et plus) dès le 14 février 2022 ; 
→ Le passeport vaccinal (2 doses) est requis pour les personnes de 13 ans et plus ;
→ Les groupes mixtes (personnes mineures et majeures dans un même cours) sont autorisés dès maintenant ;
→ Les cours parent-enfant pourront reprendre uniquement le 14 février ;
→ 25 personnes au maximum par groupe, la taille du groupe dépend de la grandeur du studio et de la capacité de maintenir la distance ; 
→ Pour les très grands studios, il est possible que deux groupes de 25 se trouvent dans le même local s’ils sont distancés adéquatement et qu’ils ont distincts ; 
→ Aucune compétition ni présentation avec spectateur en classe n’est permise pour le moment ;
→ La distance idéale entre les participants est de 2 mètres, mais le 1 mètre est permis. Toutefois, pour les travailleurs, les règles de la CNESST imposent 2 mètres ; 
→ Le masque doit être porté en tout temps pour les enfants de 10 ans et plus ;
→ Les groupes scolaires peuvent être soumis à des règles différentes, veuillez vous référer à votre partenaire scolaire ;
→ Les mesures sanitaires habituelles continuent de s’appliquer.


Le RED se réjouit de cette récente annonce et souhaite à tous ses membres et à leur clientèle un heureux retour à la danse. L’organisme demeure tout de même conscient des grands défis qui sont à relever pour la relance pleine et entière du secteur et un retour de la clientèle. Le RED continuera ses démarches en vue d’appuyer ses écoles membres dans la reprise, tout en espérant ardemment qu’il s’agissait du dernier confinement.  

Retour